Walks

Architecture et Patrimoine : le Château à 360°

Bienvenus dans la balade à 360° du Château ! Sur les traces de l’histoire de Vullierens, entre les vestiges médiévaux du XIIIe, l’architecture française du XVIIe siècle et l’art contemporain.

Débutez votre tour en zigzaguant entre les plates-bandes géométriques – et cinétiques – de roses du Dorianne’s Garden. Continuez vos flâneries sur les Terrasses construites sur les enceintes de l’ancien Château fort. Une halte vous permettra de contempler l’impressionnante architecture de la bâtisse et la magnifique vue sur l’ancien verger, les vignes et le lac.

Quelques mètres, et un virage à 90° autour de la tour plus tard, admirez les vestiges de l’ancienne construction et plongez 700 ans en arrière en longeant les anciens remparts du Château médiéval construit en 1308 par Pierre Duin. En suivant l’allée, l’on trouve une deuxième tour faisant également partie de l’imposante forteresse médiévale. La balade se termine en longeant le jardin d’eau dans les anciennes douves.

Cette balade n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite ou en chaise roulante.

Tour médiévale du Château

Crédit photo: Catrine Russell

Roses

Dans nos jardins, les roses se comptent elles aussi par millier. Le mur de l’ancien potager du Château dénombre, à lui seul, plus de 400 rosier.

Le Rose Walk était donc un must! Et fait la part belle à cette fleur dont les pétales imbriquées se reconnaissent entre toutes. La balade vous mène de noms colorés en noms mystérieux, de Gertrude Jekyll à Super Faire, en passant par Generous Gardner.

Et de jardin en jardin ; de Dorianne à Doreen, au Secret Garden. Gageons alors que le spectacle de notre collection de plus de 2000 rosiers en fleurs, et notre Rose Walk, soient un passage obligé – remarqué !

Arbres 

Les jardins du Château sont le sanctuaire d’abres exceptionnels et centenaires. « Tree walk », littéralement la balade des arbres, vous emmène à la découverte de ces ancêtres surplombants de plus d’une quarantaine de mètres le domaine.

C’est une quinzaine d’essences qui jalonne le parcours. Le plan des Jardins vous aide à repérer ces géants et vous détaille leur caractère. Parmi les plus impressionants, le Tulipier (Liriodendron tulipifera), planté en 1720, réputé pour être l’un des plus anciens d’Europe. Et le séquoia géant (séquoiadendron gigantium), second plus grand arbre du parc.

De récentes études menées en Angleterre ont prouvé l’importance du lien entre les hommes et la forêt. L’agréable – et particulière – sensation de marcher dans un bois peut continuer à se faire sentir jusqu’à sept heures après avoir quitté les lieux. N’hésitez a donc pas, si l’envie vous en dit, à les toucher ou les enlacer afin de ressentir leur force naturelle.

Arbres de l'allée cavalière

Crédit photo: Catrine Russell