Bunny’s Shade Garden

Nouveauté 2018

Entre le Jardin de Doreen et celui de Daria, il a été créé un écrin ombragé de 730 m2 divisé en quatre par un sentier. Faisant la part belle aux saisons, ce sont quelques 35 variétés et 1320 plantes qui définissent, par leurs formes et leurs couleurs, le jardin de printemps de celui d’automne.

La saison débute avec la Rose de Pâques (Helleborus orientalis), et ses habits oscillant entre le violet pourpre et le rose fumé. S’ensuivent deux types de Dicentra (spectablis et spectablis alba) aussi connues sous le nom de Cœur de Marie avec leurs fleurs blanches et roses ressemblant à une cloche en forme de cœur.

La collection assortie d’Hosta, elle, fleurit en grappe et met ainsi en valeur son élégant feuillage coloré. Quant aux drôles de tiges qui servent de base aux fleurs pointues en forme de fée, ce sont les Aquilegia.

Aucun jardin ombragé, Shade Garden, n’est vraiment digne de ce nom sans fougères. Les dryopteris filix-mas et la fougère navette Matteuccia struthioptersi sont d’ailleurs parmi les premières espèces végétales enregistrées.

Vinca Major, résolument robuste, y affiche ses fleurs bleues qui viennent se mêler, le long du sentier, aux autres plantes telles que la Pulmonaria angustifolia « Azuria » avec ses boutons roses s’ouvrant sur les fleurs elles aussi bleues. Un drôle de nom pour une plante. Mais c’est qu’autrefois, elle était principalement utilisée pour traiter les maladies pulmonaires. Les géraniums roses hybrides « Matu Vu » sont disséminés ici et là et harmonisent le relief.

La purpurea « Digitalis » répond à un double objectif : donner de la hauteur et une profusion de couleurs et service de lieu de prédilection aux bourdons qui viennent y récolter du pollen. Le Shade Garden réunit plusieurs plantes médicinales. La purpurea Digitalis en fait partie tout comme la Rheum palmatum.

Après les plantes thérapeuthiques, les variétés rares. Astrantia major, Cornus canadensis, et ses fleurs blanches irisées.

En automne 2018, 6 500 bulbes seront plantés pour souligner davantage le spectacle.