fbpx

Galerie d’Art

Deux artistes Suisses exposent dans la galerie lors de notre ouverture d’automne :

Hadrien Dussoix

Jeune artiste genevois, Hadrien Dussoix vit de son art depuis la sortie de ses études des Beaux-arts à Genève. Primé à de nombreuses reprises, il ne s’est pas installé dans un genre unique, mais au contraire ose un style qu’il ne cesse de remettre en question sur le principe de l’expérimentation. Il s’adonne avec générosité à un chaos expérimental qui ne craint pas de créer un inconfort visuel chez le spectateur, mais dont on ne se lassera pas tant l’audace de l’assemblage s’allie à la maîtrise du geste.

Il expose dans les dépendances du Château de la peinture, sculpture ainsi que du mobilier tapissé de ses compositions jusqu’au 27 octobre.

Textes : Karine Tissot

Vanna Karamaounas aka Iseult Labote

D’origine gréco-suisse, Vanna Karamaounas est née à Genève. Elle étudie l’histoire de l’art et les sciences politiques à l’Université de Genève.

De 1999 à 2017, elle expose sous le nom d’artiste Iseult Labote. En 2018, elle présente ses œuvres avec son nom de naissance, Vanna Karamaounas.

Cadrées sans maquillage, sans agencement ni mise en scène, ses photographies fixent de manière intemporelle des sujets “menacés par le sentiment tragique de leur perte”.

Au Château de Vuillerens, la série Exo Mattresses est présentée. Le matelas est le témoin de l’activité humaine et de ses déplacements. Il est ici territoire chargé d’émotions. Il devient sa propre frontière. Chacun en grimpant dans son arbre généalogique trouvera trace d’exode. L’exode, c’est une histoire personnelle ou collective qui fait partie des plaies mal cicatrisées et parfois oubliées de notre mémoire.

Son oeuvre compte parmi les collections de nombreuses institutions et musées en Suisse et en Europe.

Ses photos exposées dans les dépendances du château peuvent être admirées jusqu’au 27 octobre.